L'histoire

1642

Emplacement du fort RichelieuLes Français établissent un fort au confluent du Richelieu et du Saint-Laurent, soit sur le lieu qui donnera naissance à l'actuelle ville de Sorel-Tracy.

1665

L'implantation d'un peuplement permanent réussit. Le toponyme commémore d'ailleurs le souvenir de deux personnages liés à l'origine de ce peuplement : Pierre De Saurel, le fondateur du fort de 1665, et Alexandre de Prouville de Tracy, le commandant militaire qui ordonne sa fondation.

La bourgade qui naît de ce fort conserve un caractère français jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.

Consultez «Le Saurelois 019» de la Société historique Pierre-de-Saurel pour en connaître davantage sur l'arrivée du régiment Carignan-Salières en 1665 : Saurelois courriel 019 Arrivée Carignan-Sallières.pdf [614 Ko]

De 1787 à 1860

Des loyalistes et quelques soldats allemands ayant servi la couronne britannique viennent se mêler à la population locale. Sorel s'appelle même William-Henry!

L'arrivée de cette minorité, comptant plusieurs marchands, permet à la région, jusque-là presque uniquement agricole, d'amorcer son industrialisation. C'est ainsi que l'ancien petit bourg devient un centre régional où s'installent, au fil des décennies, divers industries et commerces associés à des noms comme ceux des Sheppard, Beauchemin, Simard et Wilkie.

Carte historique de Sorel (1881)

Sorel-Tracy conserve quelques artefacts rappelant cette époque où différentes cultures se côtoyaient et où la ville prit son essor industriel :

  • l'église Christ Church
  • le carré Royal
  • la Maison des Gouverneurs
  • l'ancien consulat américain
  • l'ancienne banque Molson

Maison des Gouverneurs

Maison des Gouverneurs (photo historique)C'est en 1781 que le général Frédérick Haldimand acquiert, au nom de la Couronne britannique, la seigneurie de Sorel. Il y fait ériger des casernes et une maison. Les premiers habitants de la Maison des Gouverneurs sont le baron et la baronne von Riedesel.

Pour perpétuer une tradition de son pays, l'Allemagne, consistant à illuminer un sapin pour Noël, la baronne von Riedesel crée un événement unique en Amérique du Nord. En effet, depuis 1781, presque tous les Nord-Américains illuminent un sapin à l'occasion des festivités de Noël.

Lady Fritz

La baronne, que plusieurs surnommaient affectueusement Lady Fritz, fit planter 200 arbres fruitiers et cultiva quelques légumes sur une grande parcelle de son terrain qu'elle avait fait aménager en jardin. « Tout poussa splendidement et chaque soir nous allions dans le jardin cueillir 150 à 200 concombres que j'arrangeais en marinades. Cette façon de les préparer n'était pas connue des canadiens, et j'en profitais pour en donner comme présents (...). »

 La maison en question est située au bord de la rivière Richelieu, sur le chemin des Patriotes. Mais elle n'a pas toujours porté le nom de « Maison des Gouverneurs ». Autrefois, on l'appelait également « La Maison du Duc de Kent » parce que le père de la reine Victoria, le duc de Kent, l'utilisait comme résidence d'été.

La Maison des Gouverneurs est le monument historique le plus important de la ville de Sorel-Tracy. En 1926, elle est transformée en musée et est ouverte au public en 1933. Le musée possède alors une riche collection d'estampes et de documents. Il contient près de 1 500 pièces, documents et gravures se rapportant non seulement à l'histoire de Sorel, mais également à celle de toute la province. Cependant, en 1957, M. Ferron décide de vendre toutes les pièces du musée pour surmonter un déficit d'exploitation.

Maison des Gouverneurs (photo moderne)

En 1959, le conseil municipal de Sorel, avec l'assentiment de la Commission des sites et monuments historiques du Québec, restaure l'édifice et procède à l'inauguration officielle de la Maison des Gouverneurs dans la même année. Aujourd'hui, on retrouve dans la Maison des Gouverneurs le Bureau d'information touristique de la région de Sorel-Tracy et un centre d'exposition.

Parc du carré Royal

Parc du carré Royal (photo historique)En 1785, le major John French, ingénieur militaire, trace les plans du parc en donnant à ce dernier la forme de l'Union Jack (drapeau anglais). Le parc sert alors exclusivement de place d'armes pour les exercices militaires.

En 1801, on y plante des arbres à la demande des Sorelois et en 1858, les officiers clôturent le parc et y placent des tourniquets aux entrées pour empêcher le bétail d'y pénétrer. En 1868, il est ouvert au public et en 1869, on y installe le premier kiosque. Le premier concert de l'harmonie de Sorel a lieu en 1878. En 1940, on construit un nouveau kiosque et des bancs et lampadaires sont installés. Finalement, c'est le 24 mars 1961 que le carré Royal est classé site historique du Québec.

Parc du carré Royal (photo moderne)

Aujourd'hui, le carré Royal est un oasis de fraîcheur à l'entrée du secteur commercial, où se déroulent diverses activités. En hiver, le parc est transformé en patinoire. La Ville de Sorel-Tracy illumine également les nombreux arbres de ce magnifique parc qui fait l'envie de tous les visiteurs et la fierté des Sorelois.

Haut de page

Les incontournables

Le centre-ville

Le centre-villeDes activités pour tous les goûts [+]

Destination Sorel-Tracy Près de Montréal

Agrandir la carte
Tourisme région Sorel-Tracy
92, chemin des Patriotes
Sorel-Tracy (Québec) J3P 2K7
Téléphone : 450 746-9441
Sans frais : 1 800 474-9441
Télécopieur : 450 746-0447
Courriel : info @ tourismeregionsoreltracy.com
Site Web : www.tourismeregionsoreltracy.com
Date d'impression : dimanche 19 novembre 2017